> Tout savoir sur lA bio

> DÉFINITION
 

L’agriculture biologique est un mode de production agricole spécifique, qui exige des pratiques respectueuses des équilibres écologiques et l’autonomie des agriculteurs. Elle vise à la préservation des sols, des ressources naturelles, de l’environnement et au maintien d’un tissu rural dynamique.

L’agriculture biologique est caractérisée par :
- la non-utilisation de produits chimiques de synthèse et d’organismes génétiquement modifiés (OGM),
- le recyclage des matières organiques,
- la lutte biologique, basée notamment sur des méthodes préventives.
Ce mode de production, respectueux de l’environnement, permet d’entretenir et d’améliorer la fertilité et la structure des sols, favorise la biodiversité et contribue à préserver la qualité de l’eau et de l’air.

 

> QU’EST-CE QUE LA VITICULTURE BIO ?

Il existe plusieurs définitions de la viticulture biologique :

Réglementaire : la viticulture biologique est régie par les règlements européen RCE 834/2007 et RCE 889/2008 qui concerne l’ensemble des produits Bio européens.
Agronomique : il s’agit pour le vigneron de maintenir la fertilité des sols, de ne pas utiliser de pesticides de synthèse, d’engrais chimiques, d’OGM et d’être, au maximum, autonome pour la fertilité des sols.
Œnologique : le règlement de vinification précise les pratiques autorisées et interdites.
Éthique : les valeurs mises en avant sont celles de l’écologie, du maintien à la terre, de solidarité et d’équité.
Économique : certains mettent en avant la taille humaine des entreprises, des prix équitables et une distribution de proximité.


> DES CONTRÔLES STRICTS ET SYSTÉMATIQUES DE LA VITICULTURE BIO

Le cahier des charges impose en particulier :
- La certification du raisin et du vin par un organisme certificateur agréé par les Pouvoirs Publics pour ses compétences, son indépendance et son impartialité.
- Des contrôles dans les vignes et dans les caves assurant notamment une parfaite traçabilité.
- Des prélèvements et analyses sur le raisin et le vin

…POUR GARANTIR
La Qualité : les vins issus de raisins Bio sont régulièrement primés dans les concours (Concours Général de Paris, Challenge International du Vin, Chardonnay du monde, Expression des Vignerons Bio, Signature Bio, Challenge Millésime Bio, Mundus Vini Biofach)
Le Caractère : le viticulteur favorise l’expression des terroirs, les raisins se nourrissant pleinement des divers nutriments présents dans les sols.
La Diversité : vins rouges, blancs et rosés, crémants, moelleux et liquoreux : tous les vins peuvent être Bio !

Les vins existent aussi dans toutes les gammes de prix !

(Source Agence Bio)

 


quelques chiffres

La filière viticole, une des filières Bio les plus dynamiques de France !

La viticulture Bio française est une filière très dynamique. Entre 2007 et 2014, les surfaces certifiées Bio sont passées de 10 000 à 66 000 hectares. Les objectifs du Grenelle de l’environnement (6% de la surface agricole utile, ou S.A.U., en Bio en 2012) ont ainsi été atteints et dépassés dès 2010.

Retrouvez ici les chiffres de la viticulture Bio française 2014.

L'Aquitaine : 3ème région productrice de vin Bio en France

En France, 70% des surfaces de vignes Bio sont concentrées dans 3 grandes régions : Languedoc-Roussillon, PACA et Aquitaine.

En 2014, l’Aquitaine réunit 735 viticulteurs Bio répartis sur 9 752 hectares de vignes, dont 1 668 hectares en conversion.

La Gironde, en raison de l'importance du vignoble planté, est le premier département de la région à produire du vin Bio. Mais la Dordogne, et le Lot-et-Garonne ne sont pas en reste. En Dordogne en effet, les surfaces viticoles Bio représentent déjà plus de 10% du vignoble total !

Les spécificités de la viticulture Bio en Aquitaine

La région Aquitaine est une région relativement humide. Tempéré à tendance océanique, le climat impacte directement la viticulture biologique : plus il y a d’humidité, plus il y a de risque de développement de parasites comme le mildiou. Néanmoins, le climat n'est pas un frein au développement de la viticulture Bio dans cette région.

Pourquoi ? Parce que l'Aquitaine a su se doter de moyens pour faire face aux spécificités de son terroir.


Unique en France, le RESAQ VITIBIO est un réseau qui rassemble tous les techniciens de la filière viticole Bio : les Chambres d'Agriculture des départements aquitains, Agro Bio Périgord, IFV Bordeaux-Aquitaine, ITAB, Syndicat des Vignerons Bio d'Aquitaine… Ensemble, ils mènent des projets d'expérimentation, des études et des enquêtes sur le territoire régional. Leurs missions ? Définir les besoins des viticultures biologiques à l'échelle de l'exploitation en Aquitaine, les accompagner dans leurs préoccupations techniques et mettre en place des outils permettant de répondre à leurs attentes.

Les vignerons Bio aquitains d'aujourd'hui

Dans la région, la viticulture Bio attire et notamment les jeunes : quatre années séparent l'âge moyen d'un vigneron Bio Aquitain d'un vigneron conventionnel.

L'Aquitaine se caractérise aussi par des exploitations de toutes tailles : de la petite exploitation individuelle à la grande exploitation sous forme sociétaire. Contrairement à d'autres régions viticoles françaises, la viticulture biologique aquitaine n'est pas réservée exclusivement aux élites. Du Grand Cru Classé aux vins d'entrée de gamme, toutes les catégories sont représentées.


LE MARCHÉ DU VIN BIO

En France, le marché des vins Bio se développe rapidement (taux de croissance annuel à deux chiffres). Il atteint désormais 503 millions d'euros.

Le circuit de distribution prédominant en valeur reste la vente directe, puis les magasins spécialisés, et enfin les grandes surfaces. La dernière étude sur les ventes de vins biologiques en grandes surfaces est toutefois encourageante, puisque 99% des magasins proposent aujourd'hui des vins biologiques.

Pour une photographie complète de la filière, télécharger ici le dossier de l'Agence Bio.

Quelle image auprès des consommateurs ?

En 2014, 9 Français sur 10 ont déjà consommé des produits biologiques. Il s'agit donc d'un tendance de fond, et non pas d'un "effet de mode". Voir ici les dernières tendances de consommation.

Quant au consommateur de vin biologique, une étude récente nous dresse un profil particulièrement encourageant. Ainsi, 1 Français sur 3 a déjà consommé du vin Bio. Surtout, ce produit séduit de plus en plus les jeunes de 18 à 24 ans. Ils sont ainsi plus nombreux que la moyenne à juger ces vins non seulement respectueux de l’environnement et de son producteur mais aussi plus authentiques et meilleurs pour la santé. Le vin Bio est donc bien un produit d'avenir !

Retrouvez ici l'étude complète sur le consommateur de vins biologiques.