Nos publications 

Les Vignerons Bio de Nouvelle-Aquitaine publient au moins une fois par an des informations sur le marché des vins biologiques, ou sur le marketing.


« Elements de réflexion et repères commerciaux pour bien vendre ses vins biologiques »

Edition 2013 - mise à jour 2016

Ce document expose des informations relatives au marché des vins Bio (structure, évolution), aux coûts de production en viticulture biologique.

Surtout, il met en avant une réflexion professionnelle sur la construction des marges, la stratégie commerciale individuelle, etc.

Edition 2013 disponible ici.

Actualisation 2016 disponible ici.

Lettre ouverte à tous les acheteurs de vins biologiques Février 2015

Face à la baisse des prix constatée sur le terrain, il est grand temps de rappeler que produire Bio a un prix, et que, derrière une bouteille de vin Bio existent de nombreux valeurs et principes qui méritent d’être soutenus !

Nous espérons que cette lettre permettra d’engager un dialogue plus constructif entre amont et aval de la filière, pour que chacun puisse vivre de son métier.

Cette lettre ouverte a été adressée aux négoce, courtiers, interprofessions, ODG, organisations professionnelles agricoles, ainsi qu'à la presse.

Vous pouvez la lire et la télécharger ici.


 

 

> Nos formations et journées d'informations sur le marché des vins biologiques

Les Vignerons Bio de Nouvelle-Aquitaine propose régulièrement des formations ou des journées d'informations sur le marché des vins biologiques. 

> Formations

Découvrez le nouveau programme de formation 2017. Au programme: des sessions de formations destinées aux vignerons Bio ou en conversion pour apprendre à mieux vendre sur les foires ; parfaire son vocabulaire anglais (y compris les termes relatifs à la bio); se créer son fichier commercial lorsque l'on veut sortir du "100% vrac" ou quand on vient de terminer sa période de conversion.

 

> Journées d'informations

 

A l'occasion du salon VINITECH SIFEL 2016, les Vignerons Bio Nouvelle-Aquitaine ont organisé une conférence dédiée au marché des vins biologiques, avec des interventions de : Olivier Gergaud (Kedge Business School), Florent Gühl (Agence Bio), Avaro Cuya, Juliette Passebois et Jean-François Trinquecoste (Université de Bordeaux - IRGO).

Retrouvez ici le programme complet de nos conférences Vinitech Sifel 2016.

Téléchargez ici les interventions:

Olivier Gergaud: Les vins bio sont-ils meilleurs ?

Florent Guhl: Des producteurs aux consommateurs: un essor équilibré

Alvaro Cuya: Impact de l'information et la dégustation sur le « Consentement à Payer » dans le cas du vin Bio

Juliette Passebois, Jean-François Trinquecoste: De l’usage de la caractéristique « bio » lors du choix d’un vin ? Une étude fondée sur les tables d’informations

 

Archives

En 2015, le Syndicat des Vignerons Bio d'Aquitaine met en place une session de formation spécifique, sur six jours, qui doit permettre aux nouveaux vignerons Bio d'acquérir des repères sur le marché des vins biologiques, sur le marketing spécialisé, etc.

Organisée en partenariat avec la société DIAPASONIA, le programme très complet de cette formation est téléchargeable ici.

Prochaines dates: 17 et 18 mars; 24 et 25 mars 2015.  

 


 

LANCEMENT OFFICIEL DE LA CHARTE BIO VIN SOLIDAIRE

Validée à la fin de l’année 2012, la Charte Bio Vin Solidaire, initiée par ARBIO Aquitaine et le SVBA, a pour objectif de créer des relations commerciales solidaires entre les producteurs de vins biologiques et les metteurs en marché (principalement en Grande distribution, mais commence avec les cavistes).

En début d’année 2013, des réunions d’information ont été organisées afin de mieux faire connaitre la démarche aux vignerons. Le Comité de validation s’est par la suite réuni à trois reprises, pour commencer la validation de vins sous Charte (plus de 1.000 Hl en 2013).

Le lancement officiel de la Charte Bio Vin Solidaire a eu lieu en décembre 2013 (conférence de presse organisée à Bordeaux). Cette Charte est désormais en cours de déploiement, pour l’instant en grande distribution (mais les cavistes et l’export ne sont pas négligés).